Advertisement

Main Ad

J'ai revu Twilight, plus de dix ans après...Mes impressions



J'ai revu Twilight, plus de dix ans après...

Mes impressions

On est en 2008. Je suis à la fnac avec ma mère et je ère dans les rayons à la recherche d'un livre susceptible de me plaire. A l'époque, je lisais énormément. Entre les cours et pendant mon temps libre, c'était vraiment le début de mon addiction livresque. Je me souviens avoir posé mon regard sur la couverture du premier tome de Stephenie Meyer rebaptisé Fascination en français et avoir été extrêmement intriguée. Ma mère me l'a acheté et j'ai débuté ma lecture sans savoir que j'allais tomber amoureuse de cette histoire. Oui, je sais...J'envisageais d'entamer une filière littéraire l'année suivante au lycée et pourtant, je lisais Twilight à mes heures perdues. Aie.. Croyez moi, je me suis pris énormément de remarques cinglantes de la part de certains professeurs qui me croisaient à l'époque le nez dans un livre dans les couloirs entre les cours. J'y ai même eu droit devant ma mère en réunion parent/prof. Gênant...

On accélère un peu. Nous voici en 2009. Le premier roman est adapté au cinéma et sa sortie engendre un véritable succès inespéré. C'est un phénomène. J'avais des magazines, des affiches géantes (même des affiches provenant de bus...Outch x3), des produits dérivés en tout genre, je suivais l'actualité des films sur le Monde de Francesca et Fascination50 pour n'en citer que deux....Et j'adorais ça. C'était vraiment fun. J'adorais les livres - sauf le dernier. Et j'ai suivi le mouvement jusqu'au troisième film que j'ai vu au cinéma, le dernier de la saga que je voyais en salles car après celui-ci, je me suis clairement lassée. Et comme je n'aimais pas le quatrième livre, je n'étais pas emballée par les films non plus. La passion disparait. Je ne garde pas un souvenir, ni les magazines ni les livres que je donne.  

Je n'avais donc pas revu les films depuis des années. Au moins depuis plus de dix ans. Et puis ce week-end, je n'arrivais pas à dormir et en regardant les films disponibles sur canal, j'ai cliqué sur Twilight. Le premier film. Et je vous donne mes impressions. Premièrement, j'ai honte d'admettre que je me suis rapidement souvenue d'une bonne partie des dialogues. Ensuite, j'avais vraiment oublié pas mal de détails même si l'histoire générale était encore bien claire dans mon esprit. Et pour finir, j'ai vu la semaine dernière Batman avec Robert Pattinson, donc le revoir ici en Edward Cullen fut assez cocasse. Il en a parcouru du chemin. Allez c'est parti, on lance le film !



► Le début du film, j'avais oublié à quel point c'était un peu...dramatique. On parle de mort dès le début. "Je n’ai jamais prêté d’importance à la façon dont j’allais mourir, mais mourir à la place de quelqu’un que j’aime semble être une bonne façon de partir". Super.

► Un petit frisson de nostalgie quand même. La musique est vraiment incroyable et j'adore l'ambiance et la photographie du film. Ca donne un petit aspect film indépendant.

► J'ai du mal à comprendre comment la mère de Bella peut se débarrasser de sa fille. Je veux dire, clairement si elle connait un minimum sa fille, elle voit bien qu'elle a l'air au bout du rouleau et déprimée comme jamais à l'idée d'être coincée à Forks, non?

► C'est quoi ce délire de se balader avec un minuscule cactus? On a compris qu'elle quittait le soleil pour l'endroit le plus pluvieux du pays. Mais c'est vraiment gênant ce petit cactus...


► Pour poursuivre avec la gène, ce moment de retrouvailles entre Bella et son père, Charlie et cette discussion dans la voiture...

► La perruque de Jacob...

► La joie de Bella devant sa camionnette...Un peu trop. Et d'ailleurs, les étudiants qui dévisagent Bella et se moquent de sa voiture lorsqu'elle arrive au lycée, pas cool. Ca annonce l'ambiance.


► D'ailleurs, ils sont tous bizarrement très sociables avec elle. C'est pas très courant avec les nouveaux élèves. Eric, Mike...

► J'avais oublié que Kristen Stewart porte des lentilles de contact dans le film.

► La queen Anna Kendrick. Je l'adore.

► J'aime beaucoup le petit groupe qui se forme autour de Bella pendant la pause déjeuner. Un peu d'humains dans le lot, ça fait du bien.

► L'arrivée des Cullen Aka le groupe populaire et envié aka le groupe des vampires. Les petits commentaires de Jessica rendent la scène plus sympa. Par contre, est ce qu'on peut vraiment considérer qu'ils passent incognito? Avec leurs tenues particulières, la peau blanche, le fait qu'ils s'assoient et ne mangent rien et surtout, le fait qu'ils ont l'air beaucoup plus vieux que leurs pairs? Où est la crédibilité s'il vous plait?

► Petit sourire à l'arrivée d'Edward quand même. J'avais oublié qu'Edward et Bella se fixaient à  la cafétéria. C'est bizarre pour des inconnus. Mais dans Twilight, cela donne un petit coté mystérieux, vous voyez?

► La scène de cours après...Mon dieu hilarant. J'adore Robert Pattinson mais sa façon de retenir son souffle comme si quelqu'un venait de lui faire traverser à pied une station d'épuration, non c'est trop.

► Bella, non, tes cheveux ne sont pas le problème.

► Bella qui essaie de mettre du ketchup sur son burger...Je me souviens de cette scène, ça me faisait rire à chaque fois.

► Bella qui se languit de voir un garçon qui avait l'air d'être dégoûté par sa présence. C'est très sain, bravo. Ah et les Cullen sont supposés passer inaperçus? Car Emmett qui arrive en étant debout sur son 4X4, c'est un peu trop quand même.


► Edward is back ! Et plus amical qu'au dernier cours. Ils ne se connaissent pas mais se posent déjà pleins de questions personnelles. Je le trouve si insistant.

► Bella est aussi très insistante. D'où fait-on une remarque sur les yeux de quelqu'un alors qu'on vient de le rencontrer?


Bon, je vous avoue que je n'ai plus eu la patience de commenter à l'écrit toutes les scènes. Je laisse quand même les premières remarques ici mais je vais terminer mon avis sans m'arrêter sur chaque scène. De manière générale, j'ai ressenti une grande nostalgie en regardant ce film. Je me suis rappelée de l'adolescente que j'étais et j'ai beaucoup souri en prenant conscience que je me souvenais d'un trop grand nombre de dialogues, mot pour mot toutes ces années après. J'ai aussi ressenti une pointe d'agacement face à certains moments du film assez...cringe comme on dit. Le premier film est esthétiquement très beau, j'aime énormément la teinte bleue qui est mise en avant. Visuellement c'est superbe. C'est un parti pris de la réalisatrice de ce premier volet qui manque à la suite. Le film est quand même devenu iconique même s'il divise bien évidemment les spectateurs. Twilight n'a jamais été fait dans le but de mettre avant une histoire de vampires mais plutôt une histoire d'amour. Ce n'est pas du grand art, ce n'est ni Nosferatu ni le Dracula de Coppola mais le public de base n'est également pas le même visé. Un fait que beaucoup ont tendance à oublier lorsqu'ils critiquent ce film. J'ai passé un bon petit moment, j'ai rigolé devant certaines scènes et dialogues que je trouvais vraiment pas top mais rien que pour la bande-originale, ce film mérite le détour. Et voir aujourd'hui le parcours des acteurs phares de la saga donne le sourire. Ils ont enfin obtenu la reconnaissance qu'il méritent.


Je ne pense pas regarder les autres volets, déjà à l'époque je n'avais pas eu de coup de cœur pour les chapitres suivants. Mais voilà, un petit article nostalgie qui trouvera sa place sur ce blog.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires