Advertisement

Main Ad

Le Seigneur des Anneaux, 20 ans déjà...



Le Seigneur des Anneaux

20 ans déjà...

"Quand j'avais sept ou huit ans, j'ai vu pour la première fois le film de Peter Jackson, La Communauté de l'Anneau. Je n'oublierai jamais ce moment-là. Dès les premières minutes, dès le prologue, j'ai su que ce film allait devenir mon film préféré et que cette trilogie allait changer ma vie. Et je ne me trompais pas." 2009


Ces lignes proviennent d'un vieux journal. J'ai toujours aimé écrire et tenir un journal était une habitude que j'ai commencé à prendre très tôt quand j'étais enfant. Une habitude que j'ai encore aujourd'hui. Bien évidemment, je n'ai pas toujours conservé le même rythme d'écriture - écrivant parfois tous les jours et parfois tous les trois mois. Il y a quelques années, j'ai voulu retranscrire ma passion pour le Seigneur des Anneaux en tentant d'expliquer pourquoi j'aimais tellement cet univers, pourquoi je collectionnais autant de choses sur ce dernier. Pourquoi j'avais cette obsession. Et voilà ce que j'avais écrit. Je me suis dit que c'était une bonne introduction à cet article.

En 2001, alors que j'avais huit ans, j'ai découvert le film La Communauté de l'Anneau de Peter Jackson adapté du très célèbre roman de J.R.R Tolkien. A partir de ce jour là, je suis devenue complètement fan de cet univers. Des films et des livres. De la Terre du Milieu. Cette passion est restée inchangée depuis ce jour où la petite Jennifer âgée de huit ans a eu les yeux éblouis devant les paysages de la Nouvelle-Zélande et l'histoire de tous ces peuples imaginés par J.R.R Tolkien.


J'ai commencé à collectionner tout ce qui se rattachait à cet univers à ce moment là. Je souris à repensant à ce vieux classeurs remplis de coupures de presse sur le casting des films que j'ai encore dans mon bureau et que je conserve précieusement. Au fil des années j'ai amassé une véritable collection dont je suis extrêmement fière. Pour mes anniversaires, à chaque noël, ma maman m'offrait quelque chose du Seigneur des Anneaux. Livres, figurines, objets collector en tout genre. Je ne peux même pas vous dire le nombre d'objets surprenants que je possède, en passant des statues limitées à un certain nombre d'exemplaires dans le monde, à des vieilles éditions de livres dans différentes langues étrangères, aux tablettes de chocolats, aux répliques d'armes officielles ou aux vinyles, ma collection n'a jamais cessé de s'agrandir. A mon plus jeune âge, j'avais un peu de mal à dénicher des pièces de collection. Je me contentais des livres et des magazines. Je me souviens que ma mère achetait régulièrement - par ma faute - des boites de Kinder Surprise parce qu'il y avait toute une série de figurines de la Communauté de l'Anneau à collectionner et j'essayais en vain d'acquérir la pièce manquante: celle de Galadriel. Bon, j'ai fini par l'avoir mais ça vous montre un aperçu de l'engouement naissant. Lors de mon neuvième anniversaire, on m'a offert la figurine de Frodo dans The Two Towers qui était - et est toujours - mon personnage préféré. J'ai pas quitté cette figurine pendant des mois, la trimbalant partout avec moi, allant même jusqu'à l'emporter à l'école. J'ai grandi et je me suis familiarisé avec Internet, j'ai commencé à parcourir le monde virtuellement pour dénicher des perles ici et là entre les Etats-Unis ou la Nouvelle-Zélande. Au cours de mes voyages, j'essaie également de mettre la main sur des éditions des romans de Tolkien dans des langues diverses. 


"J'ai aujourd'hui vingt ans et cela va maintenant faire treize ans que cet univers est entré dans ma vie et ne m'a plus jamais quitté. Après avoir vu le premier film de la trilogie, je ne tenais plus en place. Je l'ai revu encore et encore et encore, sans jamais m'en lasser. Je ne pensais qu'à ça, je ne parlais que de ça - j'ai recroisé un ami de l'école primaire qui m'en a récemment reparlé d'ailleurs - mais malheureusement pour moi, le deuxième volet - Les Deux Tours - ne sortait qu'en Décembre 2002, soit un an après que j'eus découvert le premier. L'attente était insupportable alors mes parents m'ont offert les romans de J.R.R Tolkien. Et c'est là qu'est né mon goût pour la lecture. Au début, je me souviens que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs reprises pour parvenir à me lancer, j'avais du mal à lire ce roman que je trouvais complexe. J'avais l'habitude de lire des BD et des romans plutôt court alors pour le coup, j'étais assez désorientée face à la complexité de l'œuvre de Tolkien. Mais peu à peu, j'ai pris goût à ma lecture et je n'ai plus lâché le premier tome de la trilogie avant de l'avoir fini. Ca m'a pris pas mal de semaines, des mois même avant d'achever cette lecture ce qui m'a aidé à supporter l'attente jusqu'à la sortie du prochain film. Je me souviens que c'est également à cette époque que j'ai commencé ma collection." 2014



Aujourd'hui je ne collectionne plus autant. Je cherche encore des pièces particulières, qui sont assez rares, difficilement trouvables et malheureusement très chères. Ma passion reste inchangée mais ma manière de collectionner a évoluée.  Pendant plusieurs années, j'ai par le biais de blogs, partagé ma passion et j'ai eu la chance de rencontrer tout un cercle d'amis fabuleux grâce à cela. J'ai supprimé la plupart de ces blogs aujourd'hui, mais il en reste deux ou trois encore en ligne qui continuent à être visité régulièrement ce qui me fait vraiment plaisir...J'ai passé tellement de temps dessus. Mais je n'en garde que de bons souvenirs. A l'heure actuelle, ma passion est toujours aussi vive qu'au premier jour. Je relis une fois par an tous les romans de J.R.R Tolkien - généralement pendant les grandes vacances d'été - et regarde régulièrement les films et à chaque fois, je ressens ce même pincement au cœur que celui que j'ai ressenti quand j'avais huit ans. Je ne pense pas que ma passion me quittera d'ailleurs un jour... Je crois qu'après vingt ans, on ne peut plus imaginer le contraire.

Aujourd'hui cela fait donc vingt ans que La Communauté de l'anneau est sorti en salles. Vingt ans. Joyeux Anniversaire au premier film de la meilleure trilogie de tous les temps, à la meilleure saga du cinéma. Ces films n'ont pas pris une ride, et m'ont tellement apporté. La prochaine étape je l'espère ce sera d'aller en Nouvelle-Zélande lorsque les conditions sanitaires le permettront. 


J'ai retrouvé quelques vieilles photos pour terminer cet article...



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires