Le Coin Lecture (du voyage) #1 Sur la Route, Jack Kerouac


"There was nowhere to go but everywhere so, just keep on rolling under the stars."
J'ai décidé de mettre en ligne une nouvelle série d'articles sur le site mêlant la lecture et les voyages, vous partageant ainsi mes lectures préférées tournant autour mon sujet préféré. La lecture est un pan important de mon existence, il est très rare que j'aille quelque part sans qu'un livre ne soit glissé dans mon sac et je ne voyage d'ailleurs jamais sans un roman ou même plusieurs et j'achète toujours des livres lorsque je pars à l'étranger. Mais dans cette série d'articles, je vous parlerai plutôt des livres qui ont pu m'inspirer dans mes aventures. Et j'étais donc obligée de commencer avec LE roman qui est en tête des romans qui m'a conduit aux États-Unis. 


ON THE ROAD
Jack Kerouac

Un gars de l'Ouest, de la race solaire, tel était Dean. Ma tante avait beau me mettre en garde contre les histoires que j'aurais avec lui, j'allais entendre l'appel d'une vie neuve, voir un horizon neuf, me fier à tout ça en pleine jeunesse ; et si je devais avoir quelques ennuis, si même Dean devait ne plus vouloir de moi comme copain et me laisser tomber, comme il le ferait plus tard, crevant de faim sur un trottoir ou sur un lit d'hôpital, qu'est-ce que cela pouvait me foutre ? J'étais un jeune écrivain et je me sentais des ailes.Quelque part sur le chemin je savais qu'il y aurait des filles, des visions, tout, quoi ; quelque part sur le chemin on me tendrait la perle rare.


▧ L'ORIGINE DU ROMAN
Sur la route ou On The Road dans sa version originale est un roman écrit par Jack Kerouac en 1951, en seulement trois semaines sur un long rouleau de papier de près de quarante mètres, en un seul jet. Ce roman retrace l'histoire de Sal Paradise et de son ami et compagnon de route, Dean Moriarty et retranscrit en réalité, et ce de manière quasi exacte, les aventures de Jack Kerouac lui même et de son ami, Neal Cassady à travers les USA. Il suit les aventures de Jack et ses amis, la vie qu'ils mènent mêlant la poésie, le goût pour l'anticonformisme, le jazz et les drogues. 


▧ ON THE ROAD AND ME
J'ai découvert ce livre dans sa version française au format poche lorsque j'étais tout juste adolescente. Et je dois dire que j'ai vraiment eu une révélation au fur à mesure que je tournais les pages et découvrais les mots de Jack Kerouac. Je ne peux pas exactement expliquer ce que j'ai ressenti à ce moment là mais je sais que j'ai ressenti l'envie, non le besoin, de suivre ses pas, de partir à l'aventure comme lui dans les années cinquante. Je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai pu lire cette oeuvre, mon premier exemplaire de ce bouquin était tellement abîmé et les pages cornées quand je le transportais comme un livre sacré lors de mes voyages. Je ne m'en lassais pas. Puis j'ai décidé de lire tout ce qui touchait au mouvement de la Beat Generation, mouvement littéraire qui est né de cette oeuvre et je me suis passionnée pour ce sujet, ses écrits et ses auteurs. Et enfin, j'ai pu aller sur ses traces alors que je vivais aux Etats-Unis. C'est à ce moment là que j'ai d'ailleurs pris conscience que j'étais en retard de soixante dix ans, que tout avait changé... Je crois que j'ai lu le roman au bon moment de ma vie, à cette période charnière qu'est l'adolescente. Car c'est le noyau même du roman : la jeunesse en proie au désir de voyager, de vivre, de faire des expériences, de découvrir ce qu'est vraiment la vie, s'enivrer, rencontrer l'amour...
Aujourd'hui, je ne lis plus régulièrement ce livre, cela fait d'ailleurs trois ans je pense que je n'ai pas du le relire, même si parfois il m'arrive d'en lire certains passages. Mais il reste incontournable, et l'un de mes préférés.

▧ POUR ALLER PLUS LOIN
Si vous avez l'opportunité, je vous conseille de lire le roman dans la version du rouleau original, c'est brut et beaucoup plus appréciable. Il existe également une adaptation cinématographique du roman mais même si visuellement le film est beau, je vous conseille quand même de lire le roman avant car l'adaptation est vraiment très différente de ce que l'on peut ressentir en lisant le roman.



0 commentaires