Advertisement

Main Ad

Les garçons ne tricotent pas (en public), T.S. Easton




Sortie française: 10 Mars 2016

“Je trouve que les femmes ont besoin d'au moins une
imperfection pour les rendre attirantes..”

Ben, 16 ans, doit suivre un parcours de réinsertion pour jeunes délinquants. Au programme : cours de tricot ! Cela ne lui plaît pas du tout, mais il accepte tant que ni sa famille ni sa petite amie ne sont au courant. Cependant, il se découvre une réelle passion pour le tricot au point de participer à des concours et de vendre ses créations sur Internet. Ses mensonges deviennent vite ingérables.


Quand j'ai découvert ce roman la première fois, pour être parfaitement sincère, je n'étais pas plus emballée que ça. Je pensais qu'il s'agissait d'un petit roman pour adolescents dans lequel on s'adonnait au cliché Billy Elliot. Ce que je surnomme le cliché Billy Elliot, c'est celui du garçon qui pratique une activité qui est plutôt dite féminine et qui enchaîne les clichés ici et là. Je me trompais et j'ai dévoré ce livre rapidement. Car même si en effet, il s'agit plus ou moins de l'histoire de Ben dans ce roman, l'histoire se révèle être beaucoup plus intéressante qu'elle n'en a l'air au premier regard.
Les garçons ne tricotent pas (en public) est un petit coup de coeur des sorties du mois de Mars. J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Ben a seize an, est un lycéen banale, pas spécialement populaire, qui a son petit cercle d'amis et qui par mal chance des suites d'une séries de mésaventures se retrouve contraint de suivre un parcours de réinsertion. Ce parcours lui donne des directives comme celle de tenir un journal en autres mais également de suivre obligatoirement des concours. On lui propose alors la poterie, le bricolage mais il se retrouve en cours de tricot. Autant vous dire, qu'il est évidemment le seul garçon du groupe assistant à ce cours. 
Ce qu'il considère au début comme une corvée va s'avérer au fil des jours, être une activité dans laquelle il excelle. Il se rend compte tout comme ses pairs et l'enseignante chargée du cours, qu'il est doué. Même plus que doué, il est le meilleur du groupe et il prend conscience qu'il aime ça. Il adore. Seulement, il décide dès le début de garder cette activité secrète par crainte du regard des autres. Seule une poignée de personnes dont sa mère, savent qu'il fait du tricot. Il a peur du regard des autres et ne tient pas à avoir à s'expliquer. Cela des tonnes des situations amusantes parfois mais on ressent de la peine pour lui. Il ne veut pas que son père soit au courant, ni ses amis et encore moins la fille dont il est épris. 
En conclusion, Les Garçons ne tricotent pas (en public) est un livre qui se lit vite et on passe un bon moment en compagnie de Ben. J'ai appris que l'auteur avait publié un deuxième tome et j'espère pouvoir le lire très vite. Un grand merci aux éditions Nathan pour cet envoi !

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires