Advertisement

Main Ad

Beachwood Bay #3 - Unconditional, Melody Grace


3.5

I’ve spent my whole life chasing perfection: perfect looks, perfect man, perfect home. 
But in one brutal moment, I realized it was all just a beautiful lie…
Carina MacKenzie is fleeing from her past. Picking up the wreckage of her shattered dreams, she seeks comfort in the only place she’s ever felt safe: Beachwood Bay. Garrett Sawyer isn’t looking to be anyone’s savior. Scarred by old betrayals, he’s sworn never to put his heart on the line again -- especially not for a damaged, high-maintenance girl like Carina. But passion knows no logic, and soon, their reckless chemistry is making him forget his bitter vows. Two damaged hearts. The hope of true love. As their passion blazes out of control, Carina and Garrett struggle to escape their legacies of hurt. But can you ever outrun the past? And when everything is on the line, can they trust enough to build a love that's unconditional?

Avant de commencer, je me devais de parler de la couverture de livre...Elle est vraiment pas top du tout, je la trouve affreuse et c'est dommage parce que justement, l'histoire elle, ne l'est pas. Au contraire. Unconditional est le troisième tome de la saga Beachwood Bay, il succède à Unbroke et Unafraid. J'avais apprécié ces deux premiers tomes sans pour autant avoir un coup de coeur pour ces derniers, et après avoir lu ce troisième tome, je peux indéniablement dire que c'est mon préféré pour l'instant. J'attendais beaucoup de ce roman car depuis le début de l'intrigue de Beachwood Bay, le personnage de Garrett était dans ma ligne de mire. Dans Unbroke, on l'avait un peu aperçu, il était le barman séducteur du coin, son personnage avait pris plus d'ampleur dans Unafraid où il était le meilleur ami et confident de Brit. 
Quand j'ai lu le résumé de Unconditional, j'ai été agacé de voir qu'il mettait en avant le personnage de Carina, la soeur aînée de Juliet parce que je n'avais vraiment pas conservé une bonne image de celle-ci dont on avait eu un léger aperçu dans Unbroke. Elle me paraissait prétentieuse, égoïste, insupportable et très imbu de sa personne. Mais comme on le dit, les apparences sont souvent trompeuses car ce n'est pas du tout l'image que j'en ai eu en la découvrant dans ce tome. Au contraire. Carina n'est pas la peste que l'on croit, elle porte en elle des blessures plus profondes que ce qu'on peut imaginer.   
Carina est sur le point de se marier. Elle vit avec Alexander, riche et brillant qui est le fiancé que toutes ses amies envient. Mais la réalité est toute autre. Alexander a levé la main sur Carina et pas qu'une fois. Mais à chaque fois qu'il s'excusait, Carina le croyait et lui pardonnait. Mais un jour, n'en pouvant plus, elle prend la fuite et va au seul endroit qui lui vient en tête: la maison de vacances de Beachwood Bay qui appartient à sa soeur et à son mari. Seulement, en arrivant, elle ne s'imagine pas un seul instant que Garrett occupe la maison en l'absence de ses propriétaires. 
Comme on s'y attend, ils vont vivre une histoire tous les deux mais le passé va vite les rattraper et on se rendre compte que tous les deux portent de lourds bagages et ne sont peut-être pas préparé à donner à l'autre ce qui l'attend. J'ai trouvé que c'était parmi les trois romans, l'histoire que j'ai préféré pour l'instant. Les personnages sont très attachants, vraiment et j'ai beaucoup aimé le fait que tous les personnages des précédents tomes interviennent ici. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires