Advertisement

Main Ad

To All the Boys I've Loved Before, Jenny Han


★★

"You'd rather make up a fantasy version of somebody in your head than be with a real person."
To All the Boys I’ve Loved Before is the story of Lara Jean, who has never openly admitted her crushes, but instead wrote each boy a letter about how she felt, sealed it, and hid it in a box under her bed. But one day Lara Jean discovers that somehow her secret box of letters has been mailed, causing all her crushes from her past to confront her about the letters: her first kiss, the boy from summer camp, even her sister's ex-boyfriend, Josh. As she learns to deal with her past loves face to face, Lara Jean discovers that something good may come out of these letters after all.

J'avais ce livre dans ma PAL depuis un bon bout de temps, je l'avais acheté car j'avais eu un véritable coup de cœur pour la trilogie The Summer I turned Pretty de cette même auteure et j'avais envie de découvrir ses autres écrits. Du coup, vu que j'ai reçu le deuxième tome il y a peu, je me suis dit qu'il fallait vraiment que je lise le premier roman. Et c'est donc ce que j'ai fait. J'ai particulièrement apprécié To All The Boys I've loved before sans pour autant avoir été emportée par ma lecture comme ce fut le cas avec la trilogie The Summer. Mais ça reste un bon roman avec une idée très originale.
Lara Jean est une jeune fille sage qui s'apprête à faire son entrée en première. Elle vit avec son père et ses deux sœurs, Margot et Kitty. Ensembles, ils forment une famille unie et solide depuis le décès de leur mère. Margot qui est la soeur ainée de la fratrie s'est toujours attachée à prendre soin de ses soeurs en organisant tout de manière à faciliter la vie de chacun et les trois soeurs ont appris à compter l'une sur l'autre et à se serrer les coudes. Seulement, Margot va entrer à la Fac et a décidé de partir étudier à l'autre bout du monde, en Ecosse. Cela apporte son lot de bouleversements dans la vie de Lara Jean. Mais ce n'est pas LE plus grand d'entre eux. Non, notre héroïne est tombée amoureuse. A cinq reprises. Elle n'a jamais avoué son amour pour les cinq garçons qu'elle a aimé mais pour passer à autre chose et les oublier, elle a, à chaque fois, écrit une lettre adressée au garçon en question, a noté l'adresse au dos de l'enveloppe et l'a soigneusement rangé dans une boite. Sauf qu'un jour, elle découvre avec horreur que ses lettres ont été envoyé. Le pire dans l'histoire, c'est que l'une des lettres est adressée au petit-ami de longue date de sa grande soeur, Josh. Vous l'aurez compris, tout ça laisse penser qu'une catastrophe va prochainement se produire. 
J'ai adoré l'idée des lettres. Vraiment Tout particulièrement, le fait que la plupart des garçons de ces lettres sont des garçons que Lara Jean a aimé dans le passé, il y a fort longtemps mais c'est intéressant de prendre du recul sur ses histoires, sur les événements l'ayant conduit à tomber amoureuse de chacun d'entre eux. L'idée en elle-même, le fait d'écrire une lettre à un garçon dont on est épris pour pouvoir avancer et tirer un trait sur cette histoire qui n'a pourtant jamais vraiment débuté est quelque chose que je n'aurais personnellement jamais pensé faire mais qui peut-être un bon moyen de se libérer comme Lara Jean l'a fait. J'aurais aimé y penser à son âge.
Le point fort du roman - en dehors du concept initial des lettres - réside dans les personnages. Ils sont tous terriblement attachants à leur manière. Chacun d'entre eux. Je les ai tous aimé. Lara Jean est adorable, elle n'est pas très sûre d'elle mais c'est ce qui fait que l'on s'attache tout de suite à elle bien que je dois dire que celle-ci m'a agacé à quelques reprises. Celle que j'ai beaucoup aimé c'est Margot, qui a sa manière propre de voir la vie et son avenir mais ma préférée reste Kitty, la petite soeur de neuf ans, très intelligente et qui a une excellente répartie. Elle m'a beaucoup fait rire. Du coté des garçons, j'ai adoré Peter que j'ai eu un peu de mal à cerner au départ - Les moments entre Peter et Lara Jean étaient particulièrement mignons, et Josh et ses excellentes références littéraires et cinématographiques. Lucas est également adorable bien qu'il n’apparaît pas dans beaucoup de scènes tout comme Chris, l'amie déjantée de Lara Jean. 
J'ai tout de suite deviné qui avait envoyé les lettres. Et bien que cela soit au départ quelque chose fait dans de mauvaises intentions, prendra au fil des pages, une tournure assez positive ou toute fois, qui aura un fort impact sur la vie de Lara Jean. Pour moi, le roman se suffisait en lui-même et je me demande bien ce que contiendra le deuxième tome. Je vous conseille cette lecture qui saura plaire à plusieurs d'entre vous. C'est frais, mignon et le roman se lit vite. En plus, il me semble qu'il est disponible en français.


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires