Advertisement

Main Ad

Ne Regarde Pas, Michelle Gagnon



“Une multitude de scénarios atroces se bousculèrent dans sa tête.
Est-ce que quelqu'un l'entendrait s'il se mettait à crier?
A moins de tenter de joindre Police secours... Mais pour leur dire quoi? 
Qu'il était coincé dans un appartement où il était entré par effraction?”
L'heure n'est plus à la fuite, mais à la lutte. Noa a décidé de se battre contre la corporation qui se cache derrière le sinistre Projet Perséphone. Avec d'autres adolescents rescapés du Projet, elle monte une armée souterraine et sillonne les États-Unis pour empêcher leurs ennemis de kidnapper de nouveaux cobayes. Peter, resté à Boston, utilise ses talents de hacker pour pénétrer dans le système de l'organisation. Mais une poignée de jeunes peut-elle venir à bout d'un tel complot ?

Ne Regarde pas est le deuxième tome de la trilogie de Michelle Gagnon. J'avais littéralement adoré le premier tome, Ne t'arrête pas (voir ma chronique) à un tel point que j'avais tout de suite commandé la suite en VO. Les éditions Nathan m'ont envoyé il y a peu, le deuxième tome en français du coup, ce fut l'occasion pour moi de replonger dans cette histoire captivante mais également de publier mon avis sur ce roman. 
J'ai souvent cette crainte quand je commence une nouvelle trilogie dont le premier tome fut un coup de cœur à savoir de ne pas être totalement emballé par la suite qui ne se révélerait pas à la hauteur de son prédécesseur et je dois avouer qu'au début de ma lecture de Ne Regarde Pas, j'ai eu du mal à accrocher avec l'intrigue pourtant, au bout de quelques pages, j'ai à nouveau été prise dans l'histoire de Noa. Cette dernière est maintenant à la tête d'un petit groupe de jeunes qui aspirent à aider les victimes des expériences du Projet Perséphone. Ce dernier est un programme de recherche extrêmement secret qui aspire à découvrir un remède pour contrer la PEMA, une maladie qui fait des ravages chez les adolescents qui meurent après l'avoir contracter. Seulement, dans le cadre de leurs recherches, ils kidnappent des jeunes démunis, sans abris et orphelins sur qui ils n'hésitent pas à faire des essais médicaux pour trouver un remède. Noa dirige donc un groupe de jeunes résistants œuvrant pour contrer le projet Perséphone 
La grande différence avec ce deuxième tome c'est que dans Ne t'arrête pas, nous suivons le duo formé par Noa et Peter qui fuyaient Mason et ses sbires alors qu'ici, ils sont tous les deux éloignés l'un de l'autre et travaillent chacun de leur côté. Alors que Noa s'occupe des opérations sur le terrain pour libérer les adolescents utilisés comme cobaye, Peter enquête depuis chez lui, à distance. Leurs situations sont très risquées et ils mettent leur existence en danger. Leur duo m'a beaucoup manqué. On alterne entre les chapitres du point de vue de Noa et ceux du point de vue de Peter. Ca ne m'a pas plus dérangé que ça mais j'aurais aimé qu'ils soient tous les deux à nouveau réuni comme "au bon vieux temps". La deuxième partie du récit est beaucoup plus prenante, plus dans l'action alors que les premiers chapitres se contentaient de présenter et de mettre en place la nouvelle existence de nos personnages. Concernant les autres personnages, on en apprend plus sur Amanda, l'ex petite amie de Peter qui est plus présente dans ce tome. J'ai beaucoup aimé le personnage de Zeke, l'ami de Noa. 
En résumé, ce tome bien que différent du premier tome, reste dans la continuité de ce dernier et nous permet de découvrir les personnages sur un nouvel angle, ils sont plus adultes, plus mâtures et savent maintenant dans quoi ils s'embarquent, mais surtout, ce tome, nous apporte de nouveaux détails sur tout ce qui touche au Projet Perséphone et son lot de révélations. La fin est haletante et on a qu'une envie,  celle de mettre la main sur le tome final ! Un immense merci aux éditions Nathan pour cette belle découverte.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires