Advertisement

Main Ad

Point of Retreat, Colleen Hoover


★★

“If I were a carpenter, I would build you a window to my soul. But I would leave that window shut and locked, so that every time you tried to look through it all you would see is your own reflection. You would see that my soul is a reflection of you.”

Layken and Will have proved their love can get them through anything; until someone from Will’s past re-emerges, leaving Layken questioning the very foundation on which their relationship was built. Will is forced to face the ultimate challenge…how to prove his love for a girl who refuses to stop ‘carving pumpkins.’


Après avoir dévoré Slammed, je me suis immédiatement lancée dans Point of Retreat, le deuxième tome de la trilogie. J'ai hésité avant d'attaquer ma lecture parce que pour moi, le premier tome se suffisait amplement à lui-même et je craignais qu'une suite soit trop redondante et sans intérêt. Mais j'avais envie de connaitre la suite de l'histoire de Will et Layken alors mon hésitation n'a duré que quelques secondes. 

Point of Retreat s'est avéré être à la hauteur de son prédécesseur. Je l'ai vraiment beaucoup aimé. L'histoire reprend peu de temps après la fin de Slammed. Layken en a terminé avec le lycée et tente de faire de son mieux pour concilier sa vie d'étudiante et sa vie en tant que tutrice de son petit frère, Kel. Heureusement, Will qui est officiellement son petit ami maintenant, est là pour l'aider à faire face à ses nouvelles responsabilités lui qui a également la garde de son petit frère, Caulder et qui sait ce que traverse Lake. 

La grande différence ici c'est que le roman n'est pas du point de vue de Lake comme c'était le cas dans Slammed mais du point de vue de Will. Je dois dire que ça m'a un peu manqué de ne pas savoir ce qui se passe dans la tête de notre héroine mais c'était également très intéressant de découvrir les sentiments de Will et ce qu'il vivait de son côté. C'était rafraîchissant. On sent qu'il tient vraiment à Lake et qu'il souhaite bâtir une relation solide et stable tout en prenant soin de Kel et Caulder. Mais malheureusement, les fantômes de son passé - du moins celui de son ancienne petite-amie, vont venir mettre un peu de pagaille dans leur histoire et on prend ici conscience des doutes que peuvent avoir les personnages ou du moins, Layken vis à vis de leur relation et surtout quand aux motivations de maintenir celle-ci. L'histoire donne assez dans le mélo dans le roman et les personnages vont devoir faire face à leur lot de problèmes. 

Par chance, les personnages restent tout aussi attachants et même plus que dans le premier tome. J'ai encore plus adoré Kel et Caulder qui forment maintenant un trio adorable avec leur nouvelle voisine à la personnalité plus que mature malgré son jeune âge, Kiersten. J'ai également adoré revoir Eddie et Gavin, découvrir les grands-parents de Will et surtout découvrir un pan de l'histoire de Will. Encore une fois, Colleen Hoover a réussi son parti et est parvenu à me tenir en haleine jusqu'à la toute dernière page. Il me reste un dernier tome avant de clore l'histoire de Lake et Will.





Enregistrer un commentaire

0 Commentaires