Advertisement

Main Ad

I Was Here, Gayle Forman


★★

Sometimes we meet people and are so symbiotic with them, 
it’s as if we are one person, with one mind, one destiny”
When her best friend Meg drinks a bottle of industrial-strength cleaner alone in a motel room, Cody is understandably shocked and devastated. She and Meg shared everything—so how was there no warning? But when Cody travels to Meg’s college town to pack up the belongings left behind, she discovers that there’s a lot that Meg never told her. About her old roommates, the sort of people Cody never would have met in her dead-end small town in Washington. About Ben McAllister, the boy with a guitar and a sneer, who broke Meg’s heart. And about an encrypted computer file that Cody can’t open—until she does, and suddenly everything Cody thought she knew about her best friend’s death gets thrown into question.

J'appréhende toujours un peu avant de lire un nouveau roman de Gayle Forman car cette dernière fait incontestablement parti de mes auteurs préférés. Depuis que j'ai découvert sa plume en 2009 avec son roman Si Je Reste - adapté au cinéma l'année dernière, je n'ai jamais été déçue par l'un de ses romans. Bien au contraire, je les ai tous terriblement adoré. J'attendais donc avec impatience de découvrir sa nouvelle oeuvre tout en craignant qu'il ne soit pas à l'auteur de ses prédécesseurs qui étaient tellement extraordinaires, tellement puissants humainement mais par chance, j'ai beaucoup apprécié I Was Here bien que j'ai quand même été déçue par quelques points. Car au final, I Was Here reste un roman vrai comme tous les autres romans de l'auteure et c'est ce qui me fait d'ailleurs aimer ces derniers.
I Was Here c'est l'histoire de Cody qui un jour, reçoit un email de sa meilleure amie, Meg. Un email de suicide. Sa meilleure amie a décidé de s’ôter la vie en avalant du poison dans une chambre d'un motel. Elle a tout prévu jusqu'au moment d'envoyer le mail. Elle s'est minutieusement préparé. Oui, elle a préparé son suicide. Et Cody n'a rien vu venir tout comme le reste des proches de Meg. Qui aurait pu imaginer que la douce Meg si pleine de vie aurait été capable de commettre un tel geste ? Personne. Cody et Meg ont toujours été amies depuis le jardin d'enfants. Elles se connaissent par cœur, ont tout partagé et bien qu'elles étudiaient maintenant dans deux universités différentes, elles étaient quand mêmes très liées. Mais visiblement, Meg avait néanmoins des secrets pour sa meilleure amie. 
Lorsque les parents de celle-ci demandent à Cody si elle peut se rendre à l'université de leur fille afin de récupérer ses affaires, elle accepte. Seulement, une fois là-bas, elle finit par prendre conscience que peut-être, ne connaissait-elle pas sa meilleure amie aussi bien que ça. On découvre le personnage de Meg par Cody et sa manière de parler d'elle, se rappeler d'elle mais quand on fait, en même temps que Cody, la connaissance des colocataires de Meg, on a un aperçu d'une autre facette de Meg bien qu'elle reste la fille prête à tout faire pour les autres, toujours prête à aider et à se rendre utile. Cody rencontre également Ben McAllister, le guitariste d'u groupe local, qui sort tous les soirs avec une fille différente et qui aurait brisé le coeur de Meg... 
Ce roman raconte avant tout la quête de Cody pour tenter de comprendre comment la vie de celle qui était comme sa sœur a pu basculer au point qu'elle décide de mourir. Elle va elle-même mener une enquête en fouillant dans l'ordinateur de sa défunte meilleure amie et à mesure qu'elle découvre de nouveaux éléments, de nouvelles questions lui viennent en tête. Comprendre et Accepter, voilà ce que notre héroïne tente de faire. Et cette tâche va s'avérer beaucoup plus complexe qu'elle n'y parait car accepter la mort d'un être proche tout en se sentant coupable de ne pas avoir su repérer les signes que quelque chose n'allait pas bien, est quelque chose de terrible.   
I Was Here est un roman à lire. Il est fort, terriblement bien écrit et on ressent toutes les émotions véhiculés par les personnages. Le sujet est sensible et bien abordé. Et on ressort de notre lecture avec un regard peut-être différent sur le monde dans le sens où la vérité n'est pas toujours celle que l'on croit et qu'on ne connait pas forcément bien les autres. Le point négatif ici dans ce roman, est à mon sens la romance. Je ne pense pas qu'elle soit nécessaire à la lecture mais ce qui m'a le plus gêné ici c'est son développement qui n'est à mon sens pas assez important mais encore une fois, je peux comprendre ce désir de ne pas trop en parler car le sujet principal n'est pas celui-ci mais je n'ai pas été sensible à cette relation et à ces deux personnages. Toute fois, Gayle Forman a réussi encore une fois à me faire apprécier une histoire touchante et belle bien que triste.

Le livre sort en France sous le titre "J'étais là"
en Septembre 2015 chez Hachette. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires