Advertisement

Main Ad

Broadchurch II Saison 2, Episode 2


BROADCHURCH
Saison 2 - Episode 2
12 Janvier 2015

Attention 
RISQUE DE SPOILERS

"You’ve made it my business!"
Je crois que Broadchurch va finir par avoir raison de moi. Et attention, quand je dis ça, c'est dans le bon sens. A chaque épisode, le niveau de la série augmente et parvient à me surprendre encore plus. Sans rire, les scénaristes sont brillants, comment font-ils ? L'histoire suit son cours mais cette fois ci, nous faisons enfin connaissance avec Lee, le supposé criminel de l'affaire Sandbrook dont Alec ne parvient toujours pas à se défaire. En effet, il garde cette affaire constamment en tête et bien que les faits remontent à plusieurs années déjà et que l'affaire, bien que non résolue, a été plus ou moins bouclé, lui tient encore à trouver le coupable - du moins à prouver que Lee est bien celui qui a fait disparaître l'une des deux filles et tuer l'autre. Son seul témoin est Claire, la femme de Lee, qu'il protège à lui seul en la cachant depuis sept mois dans une maison. Entre temps, il espère trouver de nouveaux indices prouvant la culpabilité de Lee pour relancer l'affaire et mettre enfin un terme à cette dernière. Mais Lee de son coté, clame son innocence, et tient à récupérer sa vie d'avant et surtout, il veut à tout prix revoir sa femme. Les choses s'enveniment rapidement de ce coté là.  Personnellement, mes soupons se penchent considérablement sur Claire mais comme on le sait si bien avec cette série, on se trompe souvent. 
Concernant l'affaire Danny Latimer/Joe Miller, ça dérape tout autant. D'après ce qu'on pensait tous à la fin de la saison 1, Joe Miller devrait passer le restant de ses jours en prison après avoir avoué et reconnu d'être celui qui a assassiné Danny. Mais, parce qu'il y a toujours un Mais, Joe a décidé de déclarer Non-coupable lors de l'audience et un procès va donc avoir lieu et Joe a une avocate sans scrupules et qui excelle dans son domaine et qui ne compte pas perdre le procès. Elle a ainsi réussi à empêcher le juge d'utiliser la déclaration de culpabilité dans le dossier en utilisant les violences physiques engendrées par Ellie à Joe lors de son audition au poste de police pour justifier ses aveux. Je ne l'ai pas vu venir ça non plus. 
La fin quand à elle, nous laisse en haleine en mêlant les deux affaires Broadchurch/Sandbrook. Il était évidemment que ça allait mal tourner. Je me languis vraiment du prochain épisode.

    



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires