Advertisement

Main Ad

Beautiful Disaster, Jamie McGuire


★★★

Sortie Française : Mai 2012
Abby Abernathy is a good girl. She doesn’t drink or swear, and she has the appropriate number of cardigans in her wardrobe. Abby believes she has enough distance from the darkness of her past, but when she arrives at college with her best friend, her path to a new beginning is quickly challenged by Eastern University’s Walking One-Night Stand. Travis Maddox, lean, cut, and covered in tattoos, is exactly what Abby wants—and needs—to avoid. He spends his nights winning money in a floating fight ring, and his days as the ultimate college campus charmer. Intrigued by Abby’s resistance to his appeal, Travis tricks her into his daily life with a simple bet. If he loses, he must remain abstinent for a month. If Abby loses, she must live in Travis’s apartment for the same amount of time. Either way, Travis has no idea that he has met his match.

Alors que je fouillais dans les articles de mon blog, j'ai vu que j'avais complètement oublié de poster cette 
chronique qui était du coup, encore dans la rubrique Brouillon du blog. Shame on Me. La voici donc.
J'étais extrêmement réticente à l'idée de lire ce livre. Je dois même dire que je n'en avais absolument pas envie, la couverture bien que sublime n'avait pas suffit à compenser le peu d’intérêt que je nourrissais envers ce livre après en avoir lu son résumé qui me donnait l'impression d'être encore un autre roman cliché sur une histoire amoureuse mais pourtant, voilà un moment que j'entendais des bloggeurs qui en parlaient et qui en faisaient l'éloge. Ma curiosité piquée, j'ai commandé le roman sur Amazon.co.uk et quelques jours après, j'ai attaqué ma lecture. Et j'ai alors pris conscience que je m'étais trompée car Beautiful Disaster est plus qu'un coup de coeur, c'est un pur délice. Une lecture addictive comme on en trouve rarement.
Avant tout, il est important de préciser qu'il ne s'agit pas d'un roman "romance-bas de gamme" version Fifty Shades of Grey. Vraiment pas. Certes, il y a de la romance dans Beautiful Disaster mais elle n'occupe pas l'intégralité du roman, il y a au contraire d'autres éléments tout aussi intéressants pour les lecteurs. Beautiful Disaster narre l'histoire d'Abby Abernathy, qui débute sa première année d'université, avec sa meilleure amie América, loin de chez elle, dans un autre Etat que celui dans lequel elle a grandi. Abby est l'incarnation même de la jeune fille sérieuse, sage et amicale qui aspire à faire de brillantes études et qui évite les problèmes. Mais malgré tout, on sent qu'on ne la connait pas si bien que ça, on se doute qu'elle cache elle aussi quelque chose, ce quelque chose qui l'a poussé à fuir son passé et sa vie en s'installant aussi loin de chez elle.  
C'est alors qu'Abby fait la rencontre de Travis Maddox. Ah Travis, Travis...Il est un personnage aux antipodes des héros que l'on croise habituellement: il est violent, fait des combats clandestins la nuit pour gagner de l'argent, passe son temps à coucher avec toutes les filles qu'il croise et malgré tout, malgré l'apparence qu'il dégage, il reste un garçon brillant auquel on va tous s'attacher. Abby y compris. Bien que celle-ci le repousse du début à la fin, on va prendre plaisir à les voir se découvrir l'un et l'autre au fil des pages. 
Au niveau des personnages secondaires, on retrouve America, l'adorable et très drôle America, très protectrice envers son amie, j'ai adoré son caractère fort et entêté - on comprend pourquoi elle et Abby sont aussi proches, Shepley, le cousin de Travis qui vit avec ce dernier et qui sort avec America, les frères et le père Maddox - une famille que l'on ne peut qu'adorer - d'ailleurs Jamie McGuire consacre un roman à chaque frère de la fratrie, Finch l'ami attachant d'Abby, Parker, celui qui essaye par tous les moyens de conquérir notre héroïne...
Ce livre m'a énormément plu dans le sens où le lire, revient à s'installer sur une montagne russe qui monte et descend sans cesse du début à la fin du roman. Jamie Mcguire sait jouer avec les sentiments du lecture, on ressent une succession d'émotions, on est sans cesse chamboulé avec cette lecture. Je pouvais aimer Abby pour ensuite avoir envie de la gifler quelques pages après. La relation entre les deux personnages principaux est très belle, elle se construit d'une manière qui laisse entrevoir la naissance d'une histoire profonde et forte malgré toutes les épreuves qui se dressent entre eux. Une très belle lecture que je ne peux que vous conseiller fortement. Par ailleurs, j'ai également pu découvrir Walking Disaster, qui est le même roman mais cette fois-ci du point de vue de Travis que j'ai encore plus adoré que BD.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires