Advertisement

Main Ad

La Pire Mission de ma vie de Robin Benway



En librairie le 16 Janvier 2014

Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. 
Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d'espions, c'est assez banal. 
A 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo. 
- Son objectif: Accéder à des infos que détiendrait Armand Oliver, journaliste.
- Sa méthode: Se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse.
- Sa couverture: devenir une lycéenne comme les autres.
- Le Hic: Personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !

MA CHRONIQUE

J'adore Robin Benway. En plus d'être une auteur extrêmement sympa et accessible - notamment sur les réseaux sociaux - ses romans sont toujours teintés d'humour et je prends à chaque fois un réel plaisir à les lire. J'ai découvert cet auteur avec Audrey Wait! - Comment je suis devenue célèbre (en larguant mon mec) en français - que j'avais littéralement adoré alors quand j'ai reçu hier les épreuves non corrigées de "La Pire Mission de ma vie" par les éditions Nathan (que je remercie encore infiniment!), je me suis immédiatement lancé dans ma lecture. J'avais d'ailleurs failli commander ce roman en VO il y a quelques mois mais je ne l'avais pas fait et j'ai donc pu directement le découvrir en français.

La Pire Mission de ma vie narre les aventures de la jeune adolescente Maggie Silver. Elle est une jeune fille de seize ans qui a la particularité d'être la fille de deux espions mais également d'en être elle-même une. Elle l'a d'ailleurs toujours été, parvenant à crocheter des serrures et à ouvrir des coffre-forts dès l'âge de 3 ans. Il est évident qu'avec des dons pareils, Maggie était destinée à suivre le même parcours que ses deux parents. Pourtant, bien qu'elle ait participé à de nombreuses reprises aux missions de ses parents, elle n'a jamais eu sa propre mission, celle où elle serait au centre, celle où elle devra agir seule, sans aide. Après un long été passé en Islande, sa famille est de retour à New York où Maggie apprend avec joie que Le Collectif - l'organisation d'espions pour laquelle ils travaillent - lui confie sa toute première mission ! Mais rapidement l’appréhension remplace le sentiment de joie qu'elle a ressenti en apprenant qu'elle était sur le point d'entamer sa première mission. En effet, cette dernière va devoir intégrer un lycée pour la première fois de sa vie, tenter de se fondre dans la masse et surtout, se rapprocher de Jessie Oliver afin d'accéder au père de ce dernier, un journaliste susceptible de publier un article pouvant mettre en péril Le Collectif en le dévoilant aux yeux de tous. Pour Maggie qui n'a jamais eu d'amis de son âge et qui n'a jamais fréquenté un établissement tel que le collège ou le lycée, cette mission est redoutée. Mais elle s'y atèle quand même car c'est ce que se doit de faire un espion digne de ce nom, n'est ce pas?

J'ai immédiatement adoré Maggie. Comme toutes les héroïnes des romans de Robin Benway, elle est attachante et drôle. C'est une adolescente qui malgré la complexité de son travail et de l'univers si particulier dans lequel elle vit, ne rêve au fond que d'avoir un semblant de vie normale. Le personnage que j'ai préféré est Roux, la seule et unique amie de Maggie, elle est excentrique et vraiment amusante. J'ai beaucoup ri en lisant les passages la concernant, ses interventions sont toujours très drôles même si Roux reste une fille sensible qui souffre de vivre dans la solitude tandis que ses parents arpentent le monde pour leur travail et le duo qu'elle et Maggie forment est vraiment un tandem de choc. Tandis que Maggie est plus réservée et timide au sein de son lycée, n'ayant établi de liens avec aucuns de ses pairs, Roux est plus enjouée et extravagante. Jessie est un garçon sympathique qu'on se plait à découvrir au fil des rencontres qu'il a avec Maggie et de leurs discussions. Les petites attentions qu'il porte sont tout particulièrement adorables - L'épisode de la Ring Pop et des étoiles pour ceux qui ont lu le roman. Au niveau des adultes, on retrouve les parents de Maggie et Angelo, ami et confident depuis toujours de notre famille d'espions. C'est ce dernier que j'ai trouvé vraiment génial, plus que les parents de notre héroïne d'ailleurs.


En résumé, La Pire Mission de ma vie est une très belle découverte. J'ai adoré l'idée, l'histoire et les personnages et surtout toutes les références littéraires, cinématographiques et musicales que l'auteur prend le soin de glisser ici et là tout au long du récit. J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la suite du roman - Going Rogue, qui sera publié aux Etats-Unis dans quelques mois.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires