Advertisement

Main Ad

Blonde, Tome 1, de Meg Cabot


Comment définit-on l'identité? Réside-t-il dans l'âme. Ou dans le cerveau? 
Ou dans le cœur et le corps physique? Le cerveau de Nikki Howard, il est vrai, 
ne fonctionne plus. Mais son cœur continue de battre." Ce jour-là, j'avais posé ma main 
sur le cœur de Nikki Howard et j'en avais perçu les battements. Quelle étrange impression. 
Je m'étais demandé si ce cœur me semblerait un jour être le mien."

Comment aurais-je pu imaginer que l'inauguration de ce grand magasin changerait ma vie à jamais ? Tout le monde, sauf moi, voulait assister à cet événement : Nikki Howard, célèbre top model, devait y apparaître. Je me souviens qu'un écran géant m'est tombé dessus... puis plus rien. Jusqu'à aujourd'hui où je me réveille dans un lit d'hôpital. J'ai une impression étrange... Tout le monde me regarde bizarrement et me parle comme si j'étais quelqu'un d'autre ! Et si c'était ça ? Si j'étais devenue une autre ?

MA CHRONIQUE

Après l'adolescente qui découvre qu'elle est en réalité une princesse (Les Journaux d'une Princesse), après l'adolescente qui sauve le président des Etats-Unis (Samantha, 15 ans, héroïne d'un jour) ou encore, après celle qui se fait frapper par la foudre et qui se découvre la faculté de pouvoir retrouver des personnes qui ont disparus (Missing), voici maintenant Emerson Watts, une jeune fille qui se réveiller un beau jour dans un autre corps que le sien: Le corps d'un mannequin vedette.

On peut se le dire, Meg Cabot a le don pour inventer des histoires complètement invraisemblables. Quand j'étais au collège, j'adorais lire ses romans que je trouvais divertissants et particuliers et réitérer cette expérience plusieurs années après fut intéressant, je dois l'avouer. L'écriture de cet auteur a quelque chose de léger et d'agréable, qui se lit très vite malgré l'intrigue complètement tirée par les cheveux. C'est un roman destiné aux adolescents donc je ne vais pas le juger comme un roman censé être plus adulte.

Emerson Watts est une jeune lycéenne que ses pairs qualifieraient de garçon manqué, qui est accro aux jeux vidéos et qui a pour seul ami, Christopher avec qui elle partage sa passion pour les jeux en ligne et son dégoût pour la clique de lycéens populaires - il y en a toujours dans les lycées américains d'après ce qu'on peut voir dans les romans et au cinéma - qu'ils ont judicieusement rebaptisés les Morts-Vivants. Ils passent tout le temps ensembles, se moquant des autres, regardant des films ou des documentaires... 

   Puis un jour, tout bascule. Emerson est contrainte d'accompagner sa petite sœur  Frida à une inauguration d'un grand magasin où seront présent un mannequin vedette, Nikki Howard et un musicien anglais en vogue. Frida est toute excitée à l'inverse de sa sœur aînée qui pour le coup n'avait pas tellement envie d'être présente. Alors que cette dernière observe sa soeur qui pousse un cri en découvrant sa mannequin préférée qui arrive sur scène, Emerson remarque qu'un des grands écrans est sur le point de s'écraser après que des protestants qui étaient contre l'ouverture de cette grande enseigne aient tirés dessus. Et ce directement sur Frida. Elle réagit en moins de temps qu'il ne faut pour le dire en se précipitant sur sa sœur pour la protéger...Se retrouvant alors écrasée à sa place.

Évidemment, quand elle se réveille, elle ne s'attend pas à se réveiller dans un autre corps que le sien. Son cerveau a été greffé dans le corps de...Nikki Howard. Oui la mannequin en personne qui a eu une attaque au moment de l’inauguration. Ses parents et les médecins tentent d'expliquer à une Emerson complètement ahurie - et c'est peu dire - qu'elle a été déclaré morte et qu'elle n'a été sauvé qu'à la condition de prendre l'identité de la mannequin décédée afin qu'elle puisse remplir les obligations liées à son métier. Celle ci, travaillant en effet pour la grande entreprise Stark qui a réglé l'intervention extrêmement coûteuse. Emerson voit donc sa vie être chamboulée, elle essaye de s'adapter à sa nouvelle vie, à sa nouvelle identité et à son nouveau corps tout en souffrant de l'absence de sa famille et surtout de Christopher qui la croit morte...

Blonde est un roman frais et sympathique. J'ai passé un bon moment en compagnie d'Emerson et bien qu'il est évident qu'une telle greffe n'est pas réalisable, j'ai quand même aimé ce roman. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires