Advertisement

Main Ad

Never Sky, Veronica Rossi


Comme s'y prenait-elle? Pour qu'il se sente à la fois fragile et fort? 
Excité et terrifié? Il ne trouvait aucun moyen de lui rendre la pareille. 
Il ne possédait pas le don qu'elle avait pour les mots. "

Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de Rêverie. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses.


MA CHRONIQUE



Le roman est vraiment mon coup de coeur de cet été. Je l'ai reçu juste avant mon départ par les Editions Nathan et l'équipe Lire en Live - j'en profite pour les remercier de m'accorder la chance de lire des livres aussi merveilleux. Le résumé me tentait vraiment et j'avais hâte de dévorer ce roman. Et quel roman ! 

Never Sky est le premier tome d'une trilogie. Ce roman nous plonge dans un monde tout à fait hors du commun, ce monde est séparé en deux. D'un côté, on a les dômes et de l'autre "L'Extérieur". Ces deux univers sont radicalement différent: Les Dômes ont des allures de Perfection, les personnes y résidant son parfaites, la violence, la maladie, l'horreur n'existent pas. Les habitants possèdent tous un SmartEye qui est en quelque sorte accroché à l'un de leur oeil et qui leur permet de plonger en permanence dans un univers parallèle et qui fonctionne comme un ordinateur - ils peuvent téléphoner ou consulter leurs messages avec...Cet objet m'a vraiment intrigué dès le début, j'ai essayé de me l'imaginer et surtout d'imaginer ce que ce serait de le porter. Mais ce monde n'est au fond uniquement basé sur le virtuel, tout le monde est heureux en imaginant qu'ils sont des chanceux, car ils vivent dans un endroit sur alors que ce n'est pas le cas à L'Extérieur. Le roman alterne les chapitres sur deux points de vue. Celui d'Aria et celui de Peregrine. Aria est une jeune fille vivant dans les Dômes, Perry est un sauvage. 

Aria se retrouve dans une mauvaise posture alors qu'elle tente d'entrer par effraction avec certaines personnes dont sa meilleure amie, dans un autre Dôme dans le but de contacter sa mère dont elle n'a plus de nouvelles depuis plusieurs jours. Elle finit par se faire prendre et par être expulser de son monde, de Rêverie. Elle est envoyée à l'Extérieur, là où elle sait que seule la mort l'attend. D'un autre côté, on suit les aventures de Perry, jeune sauvage qui est à la recherche de son neveu qui a été enlevé par des personnes de Rêverie. Il est un jeune homme courageux et doté de plusieurs sens extrêmement développés - physiques et mentaux. Il est un Supra, ce qui signifie qu'il occupe une place importante dans sa tribus notamment. Perry, toujours à la recherche de son neveu, fait la connaissance de la jeune sédentaire qu'est Aria. Ils se montrent hostiles l'un comme l'autre, Aria le considérant comme un Sauvage qui n'est pas civilisé et Perry, comme une personne qui est aussi inhumaine que celles qui ont enlevés Talon. Malgré cela, ils finissent par unir leurs forces et s'entraider dans le but de pouvoir atteindre leurs objectifs - retrouver Talon et gagner Euphorie pour retrouver sa mère. Des liens se crées entre eux, ils font face à de nombreux dangers dont l'Extérieur regorgent. J'ai trouvé intéressant de pouvoir avoir les points de vue des deux personnages, j'ai adoré Perry dès le début. Moins Aria car elle était si ancrée dans ses préjugés sur l'Extérieur et paraissait si dépendante de la technologie de son monde, que j'arrivais pas à accrocher avec elle mais une fois qu'elle a été expulsée, j'ai commencé à éprouver de la sympathie pour elle et la relation qu'elle a tissé avec Perry est très belle. Je ne vais pas révéler toute l'intrigue de cette histoire mais comme vous l'aurez deviner, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman et j'étais, à la fin de ma lecture, très frustrée de ne pas avoir les tomes 2 et 3 en main. J'ai été fasciné, transporté, dévasté , j'avais envie de pleurer et de rire, de me rendre dans cet univers mais j'en suis venue à me remettre en question lorsque j'ai vu à quel point Aria était dépendante à la technologie. C'est un roman que je ne peux que vous conseiller de lire même si l'attente pour le deuxième tome va être très longue !

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires