Advertisement

Main Ad

Inventaire après rupture, Daniel Handler


" Je t'offrais la grande aventure, Ed. Elle était là, sous nos yeux.  Mais tu n'as jamais rien 
vu sans que j'aie à te mettre les choses sous le nez, et voilà pourquoi nous deux c'est fini."

« Dans un instant, tu entendras un ''paf'' ». Ainsi commence la lettre de Min. Le ''pa'f', c'est le bruit du carton qu'elle laisse devant la porte d'Ed. Dans ce carton, plusieurs objets, et la lettre de Min. Une lettre qui raconte pourquoi elle l'a quitté. Une lettre qui commente chacun de ces objets, et évoque tous les petits et grands moments de leur histoire d'amour. Et comment, un jour, la vérité a éclaté menant Mina à son implacable décision.


MA CHRONIQUE



Les personnes me connaissant pourraient vous dire que je suis une grande admiratrice de la plume de Daniel Handler. Si ce nom ne vous dit rien, celui de Lemony Snicket en tout cas devrait vous être connu. Daniel Handler est en effet l'auteur des romans "Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire". Etant une grande fan de cette série de romans que j'ai littéralement dévoré durant mon enfance et même après, j'étais très impatiente à l'idée de découvrir un nouveau roman de cet auteur. Et que dire à part que je n'ai pas été déçu? 

La couverture m'a immédiatement attirée - avec cette boite d'allumette vide à l’exception d'une dernière allumette. J'étais intriguée. Encore plus après avoir lu le résumé du livre. Un roman qui ne serait qu'une longue lettre de rupture? Un concept des plus étranges mais également des plus intéressant car rapidement, ma curiosité a été piquée et je n'ai pas pu m'empêcher de plonger dans ma lecture. J'imagine que certains pourraient craindre en lisant le résumé de ce livre, que l'histoire pourrait être ''lourde' et lassante étant donné que ce n'est après tout, qu'une longue lettre de rupture mais je vous rassure, Daniel Handler est un auteur au style original et unique. Min, une jeune fille que l'on pourrait qualifier de simple et de passionnée de cinéma, décide d'écrire une très longue lettre à son ancien petit ami, Ed pour leur expliquer pourquoi elle et lui ne sont pas restés ensembles. Cette lettre qu'elle déposera ensuite dans un carton en compagnie de plusieurs objets qu'elle a gardé et accumulé chez elle au fur et à mesure de leur relation....Ainsi chaque chapitre est introduit avec une illustration d'un objet lié à leur relation, allant d'un élastique à cheveux à un appareil photo...Au passage, j'ai trouvé les illustrations très belles et très réalistes. Min explique alors de quelle manière cet objet était important pour eux, tout en illustrant celui ci avec différentes scènes entre les deux personnages. C'est ce que j'ai trouvé intéressant car ce livre comporte ainsi des dialogues et des scènes entre les personnages et pas juste une longue description de leur relation puis de la rupture. Ed et Min sont deux adolescents que tout oppose. Alors que Ed est le genre de garçons très populaire, sportif et adulé de toutes les filles du lycée, elle est une fille banale qui se nourrit de films, surtout de vieux films, les connaissant jusqu'au bout des doigts et rêvant de devenir réalisatrice à sohn tour. J'ai apprécié le fait que l'auteur prenne le temps de parler ainsi d'un tas de films. Je ne les connaissais pas tous certes, mais c'était intéressant. 

L'ambiance du roman est différente des autres romans que j'ai pu lire et j'ai aimé ça. J'ai éprouvé de la sympathie pour Min qui vit sa première véritable histoire d'amour même si je l'ai trouvé un peu trop naïve à certains moments. Je n'ai par contre, pas accroché avec Ed qui m'inspire tout un tas de clichés sur les lycéens américains populaires que l'on retrouve au cinéma, à la télévision ou dans la littérature. Au tout début, je l'aimais bien mais au fil des pages, j'ai fini par ne pas le supporter et puis je savais qu'ils avaient rompu donc je me doutais bien qu'il y avait bien quelque chose qui clochait dans leur relation et vu comment Min l'aimait, j'en suis venue à la conclusion que la rupture venait de Ed. Par contre, j'ai bien aimé un autre personnage masculin important dans le roman, Al le meilleur ami de Min. Le seul point négatif que je pourrais dire à propos de ce roman c'est l'absence du point de vue des autres personnages. Certes c'est une lettre de rupture écrite par Min à Ed mais j'aurais bien aimé savoir ce que Ed pensait par exemple. Mais Inventaire après Rupture reste une très bonne lecture que je ne peux que vous conseiller. Un immense merci à Lire-En-Live et aux éditions Nathan !

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. J'ai aussi lu les "Aventures des Orphelins Baudelaire", mais je n'ai jamais pu finir cette saga :/

    Cette histoire à l'air très bien, simple et belle à la fois. Je ne connaissais pas du tout :)

    RépondreSupprimer