Advertisement

Main Ad

17 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl




Toutes les vérités sont faciles à comprendre dès lors qu'on les a découvertes. 
Le problème est de les découvrir. "

Depuis la mort de Macon Ravenwood le jour de l'anniversaire de Lena Duchannes, cette dernière se croit responsable de la mort de celui qu'elle considérait comme son père. Elle s'éloigne de plus en plus d'Ethan Wate, son petit-ami, et se rapproche de sa cousine Ridley, qui est sous les ordres de la plus puissante Enchanteresse des Ténèbres, la propre mère de Lena qui cherche d'ailleurs à la tuer. Se sentant s'éloigner de la Lumière à cause du sacrifice qu'elle a fait pour Ethan en condamnant son oncle, la jeune fille va s'enfuir avec un Incube du nom de John Breed qui lui affirme la comprendre parfaitement contrairement à son rival. Aidé de sa tante Marian, d'Amma la gouvernante, de son meilleur ami Link et de l'apprentie Gardienne Liv, il va essayer de la retrouver pour la préserver des dangers qui la guettent. Son chemin sera semé d'embuches et de révélations, plus surprenantes les unes que les autres : il va d'ailleurs apprendre que sa mère a eu une liaison passionnée avec le défunt Macon, avant de rencontrer son père...


MA CHRONIQUE


J'attendais ce roman avec impatience - étonnant me direz vous. 16 Lunes se terminait sur une note triste et douloureuse - à savoir le décès de Macon et le roman débute ainsi par l'enterrement de Macon. Le décès de celui ci va avoir de nombreuses conséquences sur l'histoire et les personnages et évidemment sur la relation entre Ethan et Lena. Celle ci se sent en effet coupable du décès de son oncle. Elle est complètement perdue et désorientée et elle finit par s'éloigner peu à peu de son petit ami pour se rapprocher de sa cousine, Ridley ainsi que d'un nouveau venu, John Breed. Lena n'a, en effet, pas été appelée lors de sa seizième lune. Elle n'est donc ni lumière, ni ténèbres. Elle commence a avoir un comportement des plus étranges, qui ne lui ressemble pas, elle passe de plus en plus de temps avec sa cousine jusqu'au moment où elle finit par quitter Gatlin avec elle. Ce roman est vraiment différent du précédent tome de la saga tout en lui restant proche et en restant dans sa continuité. L'atmosphère se fait plus sombre et plus pesante. On sent la tristesse qui émane des personnages. Ethan souffre de l'absence de celle qui l'aime et tente d'essayer de la retrouver et de la ramener à Gatlin. On sentait dans le premier tome que l'amour qui les unissait était extrêmement fort mais dans ce nouveau tome, on en prend d'avantage conscience. L'amour les liant est extrêmement puissant, ce n'est pas une simple amourette comme certains pourraient l'imaginer. Ethan est prêt à tout pour la retrouver et la ramener près de lui et je l'ai trouvé tellement attachant dans ce tome ! Ses sentiments sont tellement bien décrit qu'on parvient à ressentir ce qu'il ressent et malgré le fait que je comprend la détresse de Lena, il m'est arrivé d'avoir une pointe de colère envers elle pour le mal qu'elle fait à Ethan. Surtout la scène où elle le quitte. Tout s'enchaîne très vite mais cette scène m'a brisée le coeur. Je ne reconnaissais pas Lena. De nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome. Tout d'abord, John Breed. Il a tout du mauvais garçon, traînant en moto mais malgré le fait que l'on commence à le détester, tout comme Ethan qui le hait fortement, on a envie d'en savoir plus sur lui, de savoir qui il est, comment est il arrivé là et quelles sont les motivations le poussant à traîner avec les deux cousines. Vient ensuite le tour de Olivia, surnommée Liv. J'ai tout simplement adorée ce nouveau personnage ! Celle ci est l'assistance anglaise de Marian, la bibliothécaire et amie d'Ethan, pour l'été et celle ci devient rapidement l'amie d'Ethan. Elle le comprend, l'aide à surmonter sa peine et on se prend rapidement de sympathie pour elle. J'aime beaucoup de son style et ses goûts musicaux. Et j'ai hâte de voir l'évolution de son personnage dans la suite de la saga. Je craignais que Macon ne soit pas présent dans ce tome là car c'est un personnage que j'aime beaucoup mais il n'en est rien. On en apprend au contraire, d'avantage sur lui que dans le premier tome par le biais de FlashBack et ce que j'ai appris m'a vraiment surprise. Je ne m'y attendais absolument pas ! Je suis restée bouche-bée. Gatlin a ses secrets et malgré le fait qu'Ethan pensait maintenant les connaitre, il y en a toujours encore plus. On connait un peu plus la mère d'Ethan, je me posais pas mal de questions sur ce personnage après avoir lu 16 Lunes, car je trouvais que nous n'avions pas assez d'informations à mon gout sur celle ci et 17 Lunes m'a permis d'en apprendre d'avantage sur elle ce que j'ai trouvé intéressant. Link est toujours aussi présent dans le roman et n'hésite pas une seconde à suivre - une nouvelle fois - son meilleur ami pour l'aider à retrouver Lena. Ce que j'ai vraiment beaucoup aimé dans ce tome ci c'est le fait qu'on se glisse encore plus dans le Monde des Enchanteurs, qui m'a toujours fasciné. Au final, j'ai vraiment beaucoup aimé ce tome. Les auteurs ont su me surprendre une nouvelle fois, en approfondissant certains personnages notamment. Comme pour 16 Lunes, le roman se termine sur une pointe de suspens qui nous donne envie de lire le tome suivant avec une grande impatience, en particulier pour découvrir ce qui va arriver à Ridley et à Link. 17 Lunes est une vraie perle et au fil de ma lecture, j'ai pu prendre une nouvelle fois conscience du talent des auteurs, Margaret et Kami.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires