Advertisement

Main Ad

La Liste, Siobhan Vivian


"En tout cas, ce n'est pas l'avis de ses amies, ou elles ne seraient pas ses amies. 
Et être jolie à l'extérieur, c'est le principal. Puisque c'est ce que tout le monde voit."

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs, authentifiée par le tampon officiel du lycée volé des années plus tôt. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des filles de troisième, de seconde, de première et de terminale sont désignées. 8 filles en tout, 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée, 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer...Pour le meilleur ou pour le pire?


MA CHRONIQUE


En lisant le résumé de ce roman, je me suis dit qu'il pourrait être intéressant dans le sens où le concept d'une liste publiée annuellement dans un lycée annonçant les filles les plus jolies et les filles les plus moches de chaque section me paraissait être un concept tout à fait malsain et superficiel. Et c'est la raison la plus évidente qui m'a poussé à me lancer dans cette lecture. Parce que j'avais envie de comprendre et de découvrir qu'elles étaient les motivations de la personne ou du groupe de personnes qui aurait pu avoir envie de faire une telle chose. Etant étudiante en Psychologie, vous l'aurez sans doute compris, comprendre les personnes et leurs gestes est une des choses que je tente de faire régulièrement et le faire au travers de cette lecture, fut une nouvelle expérience très enrichissante.

Le roman est dans l'ensemble une lecture très simple. Il débute par la liste complète du classement de l'année avec les noms des huit filles choisies. 4 considérées comme les plus jolies de leur niveau et 4 considérées comme les plus moches. Puis par un prologue expliquant la tradition de la liste qui bizarrement, a lieu depuis plusieurs années dans le lycée. Le roman en lui-même se découpe en six grandes parties, débutant le Lundi, jour de la publication de la liste dans le lycée et s'achevant sur le Samedi, jour du premier Bal de l'année. Et dans chaque partie, on retrouve huit chapitres dans lesquels on découvre les huit filles de la liste, leurs réactions face à la liste.

On a ainsi Danielle de Marco et Abby Warner, respectivement annoncés comme la fille la plus moche et la plus jolie des Troisièmes. Danielle est une jeune fille qui est très sportive et qu'on ne considère ainsi pas comme étant féminine et ne se mettant pas très en valeur bien qu'elle soit en couple avec un jeune gringalet de l'équipe de football du lycée. Elle vit très mal l'existence de cette liste et le regard que les autres portent sur elle et tout particulièrement, l'attitude d'Andrew son petit ami, qui ne cherche pas à prendre sa défense et qui s'éloigne d'elle. Abby quand à elle est une jeune fille dont l'image est la priorité. Elle est férue de mode, et ne pense qu'à ça au détriment de ses études. Elle voit sa nomination dans la liste comme une grande opportunité pouvant lui ouvrir les portes de la popularité. Je ne me suis pas particulièrement attachée à ces deux personnages, j'avais envie de les secouer, de leur dire que ce que les gens pensent d'elles n'a pas d'importance et qu'il existe des choses plus essentielles que ça dans la vie. Mais ce n'est pas si simple. Et c'est ce que j'ai compris au fil de ma lecture. Même si on dit que l'opinion des autres ne comptent pas, au fond, on ressent toujours le besoin de plaire. 

Pour les secondes, c'est Candace Kincaid qui est considéré comme la plus moche : "Pour info, la beauté de s'arrête pas à la surface..." et Lauren Finn, la nouvelle du lycée, comme la plus jolie. Candace et Lauren sont bizarrement les deux personnages que j'ai préféré. Candace ne devrait pas d'après elle et ses amies figurée sur la liste car elle est jolie mais c'est une vraie peste, Lauren quand à elle est une jeune fille timide qui a simplement envie de découvrir la vie lycéenne, ayant suivi des cours à domicile depuis enfant. J'ai trouvé que de toutes les filles de la liste, c'est vraiment celles qui sont les plus touchantes malgré leurs différences et dont la liste leur a donné l'opportunité de prendre conscience de certaines choses et de changer ou du moins, d'évoluer. 

Pour les Premières, Sarah Singer, une jeune fille qui se la joue rebelle rejoint Danielle et Candace aux rangs des moches et Bridget Honeycutt, des jolies. J'ai trouvé Sarah agaçante, avec ses grands airs et son attitude déplacée. Elle était vraiment insupportable avec ses idées plus que loufoques. Candace quand à elle, c'est autre histoire car au travers de son personnage, l'auteur a mis en avant un problème qui touche énormément d'adolescents: l'anorexie. Et c'était un choix judicieux car il interpelle et choque. Candace a arrêté de se nourrir, elle ne mange pratiquement rien car elle s'est fixée comme objectif en début d'été de rentrer dans son bikini. Sauf que son intention de surveiller ce qu'elle mange et de faire un peu de sport à viré au cauchemar et à l'obsession et elle ne parvient plus à s'arrêter. Elle est entrée dans un cercle vicieux et ne parvient pas à en sortir. 

Et enfin pour terminer, avec la Liste, dans les Terminales, on retrouve Jennifer Briggis et Margo Gable. Jennifer est une fille qui est élue depuis quatre ans comme la fille la plus moche, elle l'était en troisième, puis en Seconde, en première et maintenant en Terminale. J'ai trouvé ça tout bonnement horrible et cruel ! C'est le summum de l'horreur qu'est cette liste. Margo quand à elle espère être élue reine du bal grâce à sa présence sur la liste mais se sent mise en retrait pas ses amies qui décident de soutenir Jennifer en la proposant comme candidate au titre de reine du bal car pour elles, elle mérite de se sentir jolie au moins une fois dans sa vie.

Pour conclure, je dirais que ce roman n'est certes pas LE roman de l'année mais qu'il faut le lire. Oui il faut le lire car l'auteur cherche à montrer avec La Liste que les gens ne peuvent pas uniquement se préoccuper de l'apparence des autres et qu'ils n'ont pas le droit de juger. Que ça ne se fait pas. Même si le concept d'une liste peut paraître ridicule, c'est un choix judicieux de la part de l'auteur car elle a réussi à faire passer le message qu'elle voulait au travers de celle-ci. 

Le roman sort le 25 Avril prochain aux Editions Nathan.
Merci à eux pour cette lecture !

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. Il est dans ma wish-list. J'ai envie de découvrir ce livre et ce concept de liste et lire ta chronique m'a donnée encore plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer